A l’heure de la mondialisation et de la recherche du profit à tout prix, de petits groupes, tels des villages d’Astérix, résistent encore et toujours à « l’envahisseur ».

Gros plan sur l’un d’entre eux, créé au début du siècle dernier à Paris, et dont les maîtres mots sont tradition et solidarité (saupoudré d’un peu d’humour).

1RM